29 avril 2003

Folie des gars

Category: FamousEntry,Nanny — Loulou @ 11:30
J’ai eu les garçons une bonne partie de la journée dimanche. Bon, connaissant Ticarl, j’ai pas pris de chance cette fois : j’ai protégé mes chaises et mes divans en lui mettant une couche à lui et a Steve. Une bonne chose : j’avais l’esprit tranquille. Ensuite j’ai eu droit a des pistes de courses, je crois que c’est des rallyes mais j’en suis pas certainne moi et la playsation on est deux (c’est a dire que je ne joue pas avec cela, j’aime pas et ensuite au lieu de tourner avec les manettes je tourne la manette donc je suis d’un ridicule avec ces bidules.)

Bah les garçons se sont bien amusés, pas de chicane ni de cris, ensuite je les ais changés pour le souper.

Alors la la galère, je ne vous dit que cela : Ticarl mange aucun légumes et cela lui prend tout pour lui faire manger des pommes de terre en purée et faut pas parler de la purée de légumes! Je vous dit que le nez plisse en deux temps trois mouvements. Bon, cette fois, j’ai laissé passé mais se ne sera pas toujours pareil !!

J’ai pas de lave-vaiselle et j’ai demandé à Ticarl de m’aider a l’essuyer. Je vous garanti qu’une tortue le bat à la course celui-la, et je dirais plus qu’elle le bat avec une patte dans le platre.

Bébé Steve lui a été un ange même si Ticarl faisait tout pour le taquiner.

Entre deux film, j’ai donné un bain a mes deux chenapans. Ils étaient trempés comme des canards et ils savent transformer une saller de bain en étang : il y en avait plus par terre que dans le bain! ..un peu plus j’apprenais le patin artistique sur le plancher. J’ai failli faire un Salto avec double vrilles…

Mais pour la suite ils étaient gentils on a regardé l’autre film. J’ai dit  » on  » parce que un je les ai perdus assez vite. Apres son biberon bébé Steve dormait dans mes bras comme un bienheureux et l’autre regardait d’un oeil le film couché sur le divan. Et là, j’entends une petite voix qui me dit:  » Je suis jaloux de bébé Steve « . Alors je laisse le bébé dormir tranquillement sur le divan et je vais voir mon plus grand qui s’est collé la tête sur mes genoux et je lui ai caressé les cheveux. Un peu plus je les gardaient a dormir : on était bien tranquille tous les trois.

J’avais le regret de les voir partir, mais une bonne fois ils resteront toute une fin de semaine. Mais ceci est une autre histoire.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.