8 avril 2003

Rencontre du 5 avril, deuxième partie

Category: FamousEntry — Ticarl @ 09:25
Aujourd’hui, j’ai bien des choses à faire… on a peut-être trouvé une compagnie intéressée à acheter la nôtre. Ainsi, je me suis peut-être trouvé un emploi sans avoir à déménager à Montréal et à pouvoir continuer de faire ce que j’adore faire : programmer.

Voici la suite du récit de ma fameuse fin de semaine hyper-trippante.

SECONDE PARTIE – La Rencontre AB/DL du Québec
(pour voir la premiere partie, regardez l’entrée précédente)

1 – l’arrivée
Tout d’abord, nous sommes arrivés un peu en retard à la rencontre. Plusieurs personnes étaient déjà présentes. À vrai dire, à part bébé Marc et sa blonde qui allait venir plus tard dans la soirée, nous étions les derniers à arriver. Pas pire pour l’organisateur, hein ? Mais… ce n’est pas de ma faute cette fois : c’était pas moi qui décidait, c’était Nanny et je la suivais.

Je découvrit en arrivant l’emplacement de FetishMontréal : je n’y avais jamais mis les pieds. Je me souvenais de l’adresse, mais une fois arrivé là, je ne savais pas c’était où dans ce labyrinthe d’édifice. Mais après avoir monté des escaliers, nous avons rencontré Chatalie qui nous indicat le chemin pour nous rendre à leur local dans cette immeuble. Ils occupent un « loft ».

Les organisateurs de Fetish Montréal avaient préparés des emplacements pour jaser assis (divants) et une barboteuse avec pleins de jouets pour enfants. J’étais vraiment surpris de voir la qualité de leurs installations. Je pu serrer la main à Jean-Luc, celui avec qui j’avais tout organisé mais que je n’avais jamais encore rencontré. Tous semblaient porter une couche… je n’ai pas demandé, mais c’est ce qu’il m’a semblé.

Il y eu plusieurs discussions intéressantes sur plein de sujet. La moitié des participants étaient à ce genre de rencontre pour la première fois. Donc, que moi et bébé Steve arrivions en salopettes avec couche et, en plus, une Nanny pour s’occuper de nous ne passait pas innaperçu. Je ne voulais pas intimider les autres… c’est pourquoi je suis rester calme et j’ai jasé comme un grand. Je sais que Nanny aurait probablement aimé me mettre en punition si je n’aurait pas été gentil, mais le contexte n’y étais pas très propice – pas cette fois.

C’est là que j’ai rencontré un gars qui est souvent dans les locaux de Fetish Montréal et qui participe aux activités de ce club privé. Je ne me souviens pas de son nom, mais c’est un gars qui joue un rôle de chien soumis dans les soirées « fétiches ». Il est très bon comme chien et très convaincant. Il a beaucoup parlé de lui, de ce qu’il a vécu (pas très drôle comme histoire, mais un gars qui s’en est bien sorti et qui est très sain). Il a également avoué qu’il aimerait beaucoup essayer l’infantilisme.

2 – la bouffe
Arrivé le temps de commander de la bouffe, là, je fus très agréablement surpris de m’appercevoir que Jean-Luc s’occupait de tout. Il prenait les commandes, commandait la bouffe et s’occupais de vendre les pizzas « à la pointe » aux gens présents. Je ne sais pas si la pizza était bonne car Nanny ne voulait pas que j’en prenne (ça aurait fait trop travailler mon foie et ça aurait pu être dangereux, suite à ce que j’avais eu la veille à l’hôpital). Elle m’a donc commandé un spaguetti.

Lorsque la bouffe est arrivée, je me suis retrouvé avec un bol pour enfants et une grosse fourchette en plastique… et, bien sûr, une bavette. Comme ça, en plein milieu des gens assis, dans un chaise plus basse que les autres, dans des vêtements très enfantins, une couche et une bavette, en train de manger dans un bol pour enfants… disons que ça faisait vraiment spécial.

À un moment donné, j’ai échappé un peu de nourriture sur moi en mangeant « comme un enfant ». C’est là que je me suis apperçu que tout le monde me surveillait, car ils ont tous dit à Nanny ce qui venait de se produire. Ce fut une drôle de sensation d’être comme ça, en plein milieu des autres surveillé comme on surveille un enfant.

3 – le divan
Un peu plus tard, Chatalie apporta à Nanny des jouets (de belle marionnettes) pour qu’elle joue avec bébé Steve pour l’endormir sur un divan un peu à l’écart des autres participants de la rencontre. Je suis allé les rejoindre et Nanny essayait de nous endormir. C’était très bien, de douces caresses qu’elle a fait à bébé Steve et à moi. Rendu là, je commençais à être très mouillé (je l’étais déjà au souper).

4 – le comptoir de la salle de toilette
À un moment donné, Nanny est parti changer bébé Steve et elle est revenue un peu plus tard. Elle m’a ensuite demandé si j’étais mouillé, ce que je répondus par la négative (petit Ticarl n’aime pas avouer qu’il s’est mouillé comme un bébé). Elle a vérifié et a dit  » je vais te changer pareil « .

Elle m’amena à la salle de toilettes (il faillait sortir du loft et se promener un peu de la le labyrinthe qu’était cet édifice) et me demande de m’étendre sur le piqué qui était étalé sur le comptoir de la toilette. C’est là que j’ai été changé! dans un endroit public!!!. Peu fréquenté, certe, mais tout de même un endroit public. J’ai su par la suite que lorsque bébé Steve s’est fait changé (au même endroit), il avait eu droit à un spectateur : un autre infantiliste qui regardais très attentivement (et peut-être envieusement).

5 – en bref
Je crois qu’on peut dire que la rencontre fut un succès malgré tout. Bien que c’était également une tempête qui a probablement empêcher les gens de venir (facile… il y a toujours une tempête les jours de rencontre AB/DL au Québec! Même en été se sera pareil… regardez bien!).

Personne n’a vraiment montré ses couches… mais je crois que la prochaine fois sera probablement plus propice à ce genre de comportements. Jean-Luc de FétishMontréal m’a dit qu’on pourrait éventuellement organiser des « jeux » pour infantilistes et qu’il était très intéressé par ce phénomène. Il était déjà surpris que je réussisse à amener autant de gens. D’ordinaire ce genre de rencontre ne fonctionne pas très bien selon son expérience et il fut surpris d’y voir autant de personnes! Il est donc très intéressé à aller plus loin.

Le retour de la rencontre

1 – l’arrivée
La rencontre était déjà terminée! Il était tard dans la soirée (très très tard pour des enfants). Sur le chemin du retour, Nanny arrêta acheter du lait et des beignes.

2 – le biberon et les beignes
Nanny est arrêté pour acheter des beiges et du lait dans un dépanneurs avant de s’en retourner à la chambre d’hôtel. Nous les avons dégusté avec joie!

3 – la nuit
La nuit fut très longue pour bébé Steve. Celui-ci n’ayant pas dormi depuis un bon moment déjà (dans l’auto en m’attendant la veille, il n’avait pas vraiment dormi). Disons que je l’ai pas mal dérangé. J’ai gardé une petite auto que je faisait roulé sur lui comme sur une piste de course. Ah oui, j’oubliais de vous dire : Nanny m’a fait dormir dans le même lit que lui. Mais ça, je suppose que vous vous en étiez douté!

4 – le réveil
Le réveil fut tout à fait normal. Évidemment, c’est moi qui a eu le privilège de réveiller bébé Steve! Il était tout content d’avoir encore un grand garçon pour s’occuper de lui et jouer avec lui… ça, c’est sûr! (hihihhi) De toute façon, il n’avait plus sommeil (en tk, c’est ce que j’ai décidé).

5 – la punition
Je ne me souviens plus pourquoi, mais je me suis retrouvé en punition dans un coin et dans un autre coin par la suite, car j’arrivais toujours à trouver quelque chose après quoi je pouvais jouer au grand désespoir de Nanny. Pendant ma punition, Nanny est allé prendre son bain et j’en ai profité pour mouillé la salopette qu’elle m’avait mise, pour la punir de me mettre en punition! Mais ça n’a pas donné l’effet voulu. Elle m’a dit qu’elle avait envisagé de me mettre en sous-vêtements de grands pour la journée, mais que j’avais manqué ma chance. Elle m’a donc mis une couche avec un t-shirt et je devais rester comme ça jusqu’à ce que TeenSébast arrive. Je ne voulais pas, mais je ne pouvais pas faire grand chose pour l’en empêcher.

Vous auriez du voir la face qu’elle a fait quand elle s’est apperçu que je m’étais mouillé! C’est là que j’ai compris que la salopette en corduroi était sa préférée et je venais de la mouiller 🙁

6 – TeenSébast arrive
TeenSébast est arrivé et il a discuté avec Nanny qu’il rencontrait pour la première fois. Je crois qu’ils s’entendaient pour dire que je suis turbulent. Mais je ne suis pas de cet avis 🙁

7 – on s’habille
Venu le temps de partir, moi et bébé Steve avons été habillés par TeenSébast et Nanny. Deux grands gars en salopette et trois gars en couche… c’était drôle à voir!

8 – le déjeuner
Nous sommes allé dans un restaurant de déjeuners que TeenSébast connaissait. Ce fut très bon. La serveuse fut probablement surprise de voir deux grands gars comme ça traités en enfants et habillés comem tel également. Mais c’était agréable.

Lorsque Nanny s’est levé pour aller aux toilettes, TeenSébast nous a fait le commentaire suivant : « Les gars, votre Nanny est une PERLE. Vous êtes mieux de faire attention à elle et bien la traiter!! ». Disons que ça en dit long sur la perception qu’il a eu de Nanny.

9 – au revoir à Nanny
J’ai du aller reconduire Nanny chez ses amis à Montréal et c’est là qu’on s’est quitté. Pour bébé Steve, ce fut très éprouvant de la laisser. Je crois qu’il s’est soudaine très attaché à elle et il ne s’attendait pas à une relation aussi intense avec elle.

Retour et récapitulation de la fin de semaine

1 – promenade au centre-ville de Montréal avec bébé Steve

2 – salopette!

3 – Le circuit Gilles Villeneuve
http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml?xml=/news/2003/04/13/nhonda13.xml

4 – route du retour

5 – star académie : Wilfred!!!

NOTE
J’aimerais beaucoup avoir les commentaires des participants à la rencontre de samedi passé. Écrivez-moi à l’adresse ticarl@innocent.com.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.