31 mai 2003

Discussion spéciale chez mes parents

Category: FamousEntry,Grand — Ticarl @ 14:01

Hier soir, je suis allé chez mes parents finalement. J’avais prévu d’aller voir le film Taxi-3 qui sortait hier au Canada avec Bébé Steve au meilleur cinéma de la région selon moi (le Cinéma du Cap), mais finalement, il devait retourner chez lui parce qu’il a subitement eu des funérailles (pas quelqu’un de proche, mais il devait y être pareil).

Ainsi, c’est chez mes parents que j’ai passé la soirée. Un peu comme d’habitude, ils aiment beaucoup parler des autres. Hier, pour la première fois depuis que j’ai parlé à ma mère au mois de février (voir entrée du mois de février), ma mère a abordé le sujet de l’infantilisme!

Chose certaine, c’est qu’ils ne sont pas capable de mettre les bons mots à la bonne place. C’est évident que ça les rends mal à l’aise. On parlait de comment ils s’étaient rencontrés et plusieurs détails s’y rapportant… quand j’ai commencé à parler un peu de moi et du fait que j’étais célibataire, ma mère a répondu qu’elle était un peu inquiète que mes critères soient très restreints et ça la désole.

Mais je ne sais pas pourquoi, mais parler de ça en face de mes parents (le 2 en même temps)… ou peut-être juste en face de mon père … ? En tk… ça me rend très mal à l’aise et j’ai juste le goût de changer de sujet. Comme si j’avais l’impression que c’était un terrain glissant et que je ne voulais pas montrer de faiblesse à mes parents…

C’est justement un sujet que j’ai aborté cette semaine avec ma sexologue. Mon principal problème social vient du fait que j’ai beaucoup de misère à m’estimer égal à d’autres lors de rencontres sociales. J’ai toujours l’impression que je dois me surpasser, faire quelque chose d’exceptionnel. Un besoin de performance et d’impressionner est très souvent présent lors de rencontres avec des gens inconnus. (je ne sais pas pourquoi, mais ça ne s’applique pas aux rencontres infantilistes ça… peut-être parce que mes « petits secrets » sont partagés avec les autres et ça ne contribue pas à me sous-estimer face aux autres ??)

Bon… tout ça pour dire que j’ai l’impression d’avoir mal réagit face à mes parents. J’ai probablement donné l’impression que le sujet me rendait très mal à l’aise et que je ne voulais pas en parler… alors que c’est le contraire! Je veux en parler! Mais en face de mon père, j’ai beaucoup de misère…

2 Comments

  1. Comme une femme transsexuelle il fallait que dire à mes parents et on ne pouvait point l’accepter mes changements. Ainsi j’avais des temps très difficiles à travers les années mais en ce cas il n’y aucun chemin en éviter , n’est-ce point ? Les changements auraient été impossible de déguiser.

    Eh bien, je suis aussi une infantiliste. Mais comme une infantiliste qui porte les couches pratiquement chaque jour je ne sentis aucune raison les dire. Pourquoi devrais-je ? On ils y ne comprend point. Est-ce que c’est necessaire les y dire ?

    Comment by Anonyme — 6 janvier 2004 @ 00:36

  2. Nécessaire ? Pas en théorie. Pas si on n’en ressent pas le besoin.

    Mais j’en ressents le besoin. ça va faire très bientôt 1 an que je lui en ai parlé et je n’ai eu que des allusions très indirectes. Mes parents ne veulent rien voir.

    Ils sont particulièremet habiles à éviter le sujet. Par exemple, pendant les fêtes, on jasait de la possibilité de peut-être avoir mon cousin comme coloc à Montréal. Ma mère, voulant signifier que ce n’était pas une bonne idée a dit « surtout considérant ta situation personnelle ». Il était claire qu’elle faisait référence à mon infantilisme et c’était la première fois qu’elle en parlait aussi clairement !!

    C’était la première fois qu’elle en parlait depuis l’autre occasion que je décris dans cette entrée de mon blog.

    C’est pas pire d’avoir des commentaires sur de vieilles entrées de mon blog… c’est signe que des gens le lisent au complet !

    Comment by Ticarl — 6 janvier 2004 @ 10:50

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.