1 octobre 2003

Gros dilème!

Category: Grand — Ticarl @ 22:50

Bien que j’ai le dilème que Nanny ne veut pas que je porte des « sous vêtements de grand », un autre genre de problème m’est arrivé cette semaine.

Je vous fais un récapitulatif… vous allez voir que ça bouge!

Lundi le 22
Journée bien ordinaire… ne me doutant pas ce qui arriverait pendant la semaine

Mardi le 23
Un ami à moi (qui lit aussi ce blog) a changé de travail pour quelque chose de super trippant à Montréal.

Mercredi le 24 – c’est là que ça commence vraiment !
Cet ami m’informe qu’ils cherchent un programmeur .NET pour cette entreprise particulièrement attrayante. Mon poste actuel ne me satisfait que partiellement (question salariale principalement). Et, le comble, le lendemain j’ai une journée de prévue à Montréal!

Après des appels de la part de la compagnie, je reçu plusieurs appels pour finalement avoir quelque chose très tôt le matin là bas. Je décide donc de partir le soir même pour aller chez mon ami. Mais j’avais prévu aller dormir chez Nanny pour partir à Montréal le lendemain matin, où je devais y ramener bébé chaton qui était chez Nanny. Mais je suis tout de même allé manger là bas de succulents steaks avec des frites et j’ai ramené bébé chaton à Montréal le soir même !

Je dormi chez mon ami comme les dernière fois : protégé.

Jeudi le 25
Réveil tôt, je m’en vais rapidement vers cette entreprise dynamique pour y suivre une entrevue en bonne et due forme. Imaginez-vous donc que cette compagnie fournit les déjeuners!!! Je mange donc sur place.

L’entrevue s’est bien déroulée… j’ai su plus tard dans la journée que j’étais un candidat de choix pour le poste disponible. Intéressant! Je commence déjà à faire des plans sur comment j’allais déménager, et pleins d’autres détails du genre.

En revenant le soir, je suis arrêté chez Nanny pour y dormir et… avoir son opinion sur les événements! Je serais maintenant à plus d’une heure et demi de route – contrairement à 45 minutes présentement.

Vendredi le 26
Journée spéciale où j’apprends que mes chances d’avoir une offre formelles sont de 90%. J’en profite pour en parler à 2 collègues de confiance et ils sont unanimes : ils me conseillent d’accepter le poste, que c’était quelque chose d’exceptionnel comme offre.

Samedi le 27 et dimanche le 28
Chez Nanny, je suis en réflexion… bébé Steve vient nous rejoindre samedi soir – il s’emmerdait chez lui. Samedi, nous sommes allé à Québec aux Galeries de la Capitale où j’ai acheté des vêtements… mais ça, vous le savez sur le blog. Nanny a pris des photos, mais elle ne me les a pas données 🙁

Ma décision est pas mal prise : je vais accepter à Montréal. Il me reste à trouver un moyen de faire une transition douce auprès de mon employeur actuel. Je vais regretter quelques tâches… mais la job semble tellement super que ce n’est pas si grave que ça.

Lundi le 29
Là, ma décision étant pas mal avancée, je vais vers la fin de la journée rencontrer mon employeur actuel. Mon approche est la suivante :  » J’adore la job que je fais, bla bla bla, mais j’ai reçu une offre exceptionnelle, bla bla bla… ». Il me répond quelque chose de très prévisible : « L’offre que tu as reçue est intéressante…. mais on devrait être en mesure de t’offrir des conditions équivalentes…. donnes-nous jusqu’à jeudi soir et on t’arrive avec quelque chose! ».

C’est évident! Ils veulent gagner du temps… pendant ce temps là l’autre s’impatiente et se trouve un autre candidat!

Mardi le 30
Le matin, suite à une conversatoin sur Internet avec Nanny, j’arrive à la conclusion que je dois forcer mon employeur à m’exposer ce qu’il a à m’offrir. je prétexte donc que je dois absolument prendre ma décision le soir même et qu’ils devaient me donner une idée de l’offre qu’ils allaient me faire.

Quelques heures plus tard, je suis convoqué d’une manière très sollenelle à son bureau. M’informe de la grande confidentialité des informations que j’allais recevoir, etc…

Je fus d’abord intrigué et par la suite fort surpris de ce qu’ils m’ont dit! J’étais à des années lumières de me douter de ce qu’ils avaient dans leur jeu!! Tellement intéressant que je dois reconsidérer soudainement l’attrait de l’autre offre. je dois cependant garder le secret jusqu’à jeudi le 2 (demain!!!). Mais c’est tellement gros… tellement hot!!

J’ai parle à quelques uns de mes proches de confiance (Nanny et un autre ami) afin d’être en mesure de me conseiller sur une telle perspective et, finalement, j’en suis vraiment mélangé!!!!

Le soir même je reçois une annonce par courriel à destination de tous les employés : convocation exceptionnelle jeudi soir pour tous les employés dans le but d’annoncer la fameuse nouvelle à l’interne….

Bien que je veux à tout prix éviter de perdre les 2 offres (advenant le cas peu propable que mon employeur actuel). J’envisage donc d’accepter l’offre de Montréal, mais revenir plus tard en disant que mon employeur m’a refait une contre-offre impossible à refuser… bla bla bla…

mercredi le 1er – aujourd’hui
Journée spéciale… tout le monde déprime au bureau parce qu’ils pensent que la convocation de jeudi est pour annoncer de très mauvaises nouvelles par rapport à la compagnie (Dieu qu’ils vont être surpris!!!!), mais moi, je sais.

demain
Demain, je m’apprête à avoir quelque chose de formel avec mon employeur actuel. je vais probablement aviser ceux de Montréal que j’accepte (jusqu’à ce que j’aie quelque chose de concret où je suis là… je dois me protéger!). Et demain soir… la fameuse réunion!!!

Mais maudit que je ne sais pas ce que je vais faire!!! J’étais pas mal sûr d’accepter à Montréal… mais disons que tout a changé tout d’un coup!

En plus… mes parents ne sont pas là! Selon ma sexologue (que j’ai rencontrée trantôt), c’est une très bonne affaire d’avoir à prendre une décision sans l’aide de mes parents… mais c’es pas facile!

NOTE : Mon appareil photo est toujours à Cuba… j’ai hâte qu’il revienne! Je vais pouvoir continuer à illustrer mon journal. De plus, les problèmes de mon hébergeur sont réglés et mon site est maintenant sur un nouveau serveur en Windows 2003 (il était sous Windows 2000 avant).

7 Comments

  1. On est vendredi !!! Et puis ?

    Comment by superbebe — 3 octobre 2003 @ 08:18

  2. Ça s’en vient… je vais avoir le temps tantôt de vous informer !!!

    Comment by Ticarl — 3 octobre 2003 @ 13:42

  3. On brûle d’impatience…

    Comment by Loulou — 3 octobre 2003 @ 13:59

  4. héy ticarl ,,, une petite entrée de temps-en-temps pour garder tes lecteurs informer que tu es encore l’a ,,,,,,

    Comment by patrick — 7 octobre 2003 @ 17:39

  5. Je suis encore là, mais je suis débordé!!!! Ouiiinnnn!!!!

    Demain matin, promis!

    Comment by Ticarl — 8 octobre 2003 @ 00:31

  6. Demain on rase gratis…!

    Comment by Loulou — 8 octobre 2003 @ 05:54

  7. « rase » ?

    Comment by Ticarl — 8 octobre 2003 @ 21:08

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.